Arthur Denis

« L’envers de l’immo »
par « La Pierre 
À l’Endroit »

Arthur Denis

arthur denis

Arthur Denis,

Négociateur immobilier,
diplômé d’un BTS professions immobilières
et d’une licence de Droit spécialisé dans le droit de l’immobilier
auprès de la faculté de droit de Toulon.

Création d’un compte Twitter dédié à l’information législative, commerciale et statistique de l’immobilier pour les professionnels et consommateurs.

Pour mieux le connaître, découvrez son interview :

1. Maison ou appartement ? Maison.

2. Alur ou ELAN ? Alur.

3. Encadrement des loyers ou loyers libres ? Encadrement des loyers (zones tendues).

4. Duflot ou Besson ? Duflot.

5. IFI ou ISF ? ISF.

6. Douche ou baignoire ? Baignoire.

7. RT2012 ou E+C- ? RT2012.

8. Copropriété ou indivision ? Copropriété.

9. Neuf ou ancien ? Ancien.

10. Stéphane Plaza ou Valérie Damidot ? Stéphane Plaza.

11. Achat ou location ? Achat.

12. Twitter ou Facebook ? Twitter.

13. Agent immobilier ou notaire ? Agent immobilier.

14. Le Corbusier ou Jean Nouvel ? Le Corbusier.

15. Opéra Garnier ou Tour Eiffel ? Tour Eiffel.

16. Fenêtres en bois ou en PVC ? PVC.

17. Musée du Louvre ou Mucem ? Musée du Louvre.

18. Paris ou Berlin ? Paris.

19. Paris ou Bordeaux ? Bordeaux.

20. La ville où il faut investir ? Montpellier.

21. Balcon ou terrasse ? Terrasse.

22. Promoteur ou architecte ? Architecte.

23. Plan Borloo ou loi Scellier ? Scellier.

24. Syndic professionnel ou bénévole ? Professionnel.

Un message ?

Je n’ai pas de message particulier. Seulement le fait de changer l’image des professionnels de l’immobilier. Il faut aider les consommateurs à concrétiser leurs projets et les professionnels à évoluer.

Pour en savoir plus : @arthurdenisimmo.

« Think tank en création.

L’immobilier est une source de débat inépuisable ».

LOGO

Vous souhaitez réagir ou nous contacter ? N’hésitez plus !

 

 

Eddie Jacquemart

« L’envers de l’immo »
par « La Pierre 
À l’Endroit »

Eddie Jacquemart

2018_eddiejacquemart_photo

Eddie Jacquemart,

Président national de la Confédération Nationale du (

Pour mieux le connaître, découvrez son interview :

  1. Maison ou appartement ?

Tout dépend du besoin ! La vie de couple pour un ménage avec enfants est plus agréable dans une maison avec de l’espace, et parfois même un jardin, mais souvent, lorsque l’on habite dans de grandes agglomérations, ce type d’offre de logement est plus réduite et peu accessible. La vie en appartement peut, elle aussi, avoir son « charme » dès lors que cela répond aux besoins de ceux qui y habitent.

  1. Alur ou Elan ?

La loi Alur évidemment. Même si elle ne nous satisfait pas complètement, on peut lui reconnaitre certaines avancées totalement absentes de la loi Elan qui va à contresens des besoins immédiats des habitants. Avec le permis de louer, l’encadrement des loyers, le prolongement de la trêve hivernale et dans une certaine mesure la GUL (Garantie Universelle des Loyers), la loi Alur prévoyait des mesures progressistes tandis que la loi Elan sabote la législation et va aggraver la crise du logement.

  1. Encadrement des loyers ou loyers libres ?

Encadrement des loyers puisque les loyers libres ne tiennent pas compte des revenus des ménages qui stagnent voire diminuent alors que les loyers, eux, ne cessent d’augmenter. En zone tendue, certaines familles sont obligées de se priver pour payer leur loyer et sont même parfois forcées de s’endetter pour éviter la rue ! Même s’il a besoin d’évoluer et de se généraliser à l’ensemble du territoire, l’encadrement des loyers est un outil essentiel pour faire respecter le droit au logement.

  1. Duflot ou Besson ?

Difficile… j’ai moins connu Besson que Duflot bien que sur le fond, la loi SRU contienne le pilier de la mixité sociale avec l’obligation pour les maires de disposer d’au minimum 20 % de logement social dans leur commune d’ici 2020. Cela n’a pas empêché mes prédécesseurs à la CNL lors de la négociation sur le contenu de la loi SRU d’être très critiques à l’égard de certaines dispositions, notamment sur la partie qui concerne la démocratie locative ; critique à laquelle je souscris également. Je pense que tous deux ont porté des mesures intéressantes même si elles ne nous satisfont pas totalement.

  1. IFI ou ISF ?

ISF car l’impôt sur la fortune immobilière est contreproductif et accentue les inégalités sociales. 5 milliards d’euros, c’est la somme dont fait cadeau l’Etat chaque année aux plus riches alors que parallèlement on retire près de 2 milliards aux APL cette année en désindexant cette prestation sociale de l’inflation et en « contemporanéisant » son mode de calcul. Les plus pauvres passent à la caisse et les plus riches sont en partie exonérés d’impôt sur leurs actifs et dividendes… où est la mesure de justice sociale ?

  1. Douche ou baignoire ?

Tout dépend des besoins et du confort que l’on trouve en prenant une douche ou un bain. Prendre une douche a tout de même des avantages en termes de régulation de sa consommation d’eau et d’électricité. Dans ce monde où les ressources sont précieuses et doivent être consommées avec modération afin de profiter à tous, prendre une douche est un comportement plus éco-responsable… mais chacun peut faire comme il l’entend.

  1. Copropriété ou indivision ?

Plutôt copropriété même si le régime actuel de gestion en copropriété a besoin de changement notamment pour tenir plus compte des intérêts et besoins des locataires dans les immeubles en copropriété. A mon sens, l’indivision pose pas mal de soucis, notamment en Outre-mer puisque la gestion de bien indivis crée des problèmes de succession, immobilisant ces logements pendant longtemps et entraînant des problèmes sanitaires.

  1. Neuf ou ancien ?

Le neuf a ses avantages, cependant aujourd’hui les travaux ne sont pas toujours fait en respectant les normes de construction et l’on observe une multiplication des dérogations aux normes de construction comme le  « permis de faire » de la loi LCAP, VEFA etc. Cela crée des problèmes de malfaçon au bout de quelques années sur des appartements neufs qui se dégradent de plus en plus vite. Les logements anciens, s’ils sont bien entretenus, peuvent être aussi très confortables mais on constate également qu’un certain nombre d’entre eux sont des passoires énergétiques qui coûtent cher aux locataires.

  1. Stéphane Plaza ou Valérie Damidot ?

Valérie Damidot car cela correspond plus à notre démarche dans la fibre sociale que nous défendons à la CNL. : aider avant tout les familles qui ont besoin de vivre dignement dans leur logement est notre priorité !

  1. Achat ou location ?

Louer un logement est plus avantageux pour de nombreuses familles qui n’ont pas les moyens d’acheter et tout le monde ne désire pas être propriétaire. Le « tous propriétaire » est un mythe véhiculé sans véritablement comprendre la diversité de besoins et d’envies des habitants. Louer ou acheter devrait avant tout relever d’un choix ; or bien souvent, l’accession à la propriété, même sociale, reste inaccessible. Par ailleurs, les ménages modestes primo-accédants dans les immeubles en copropriété se retrouvent souvent confrontés à des charges qu’ils sont dans l’incapacité de supporter. Dans les immeubles anciens ces charges peuvent être très importantes !

  1. Twitter ou Facebook ?

Twitter parce que cela permet d’être au courant plus facilement et rapidement de l’actualité.

  1. Agent immobilier ou notaire ?

Ni l’un ni l’autre. Ce sont deux professions que je respecte certes mais dont certains représentants ont une éthique qui ne correspond pas à notre approche du droit au logement. J’ajoute d’ailleurs que la loi Elan ne renforce en rien la confiance dans les intermédiaires de l’immobilier (agent immobilier, administrateur, syndic) en supprimant le rôle disciplinaire du Conseil National de la Transaction Immobilière (CNTGI), rendant ainsi leur code déontologique moins contraignant.

  1. Le Corbusier ou Jean Nouvel ?

Indéniablement deux très grands architectes qui ont des styles différents mais qui ont bousculé leur temps.

  1. Opéra Garnier ou Tour Eiffel ?

Tout dépend ce que l’on souhaite voir. Le style classique de l’Opéra Garnier a son charme mais notre grande dame de fer nationale est un vrai chef d’œuvre.

  1. Fenêtres en bois ou en PVC ?

L’essentiel c’est qu’elles remplissent leur office et que l’isolation thermique et acoustique soit optimale. Si l’un de ces deux matériaux nécessite le moins d’entretien possible et qu’il est plus abordable alors il aurait l’assentiment des locataires.

  1. Musée du Louvre ou Mucem ?

J’ai eu l’occasion de visiter le Mucem à l’occasion du congrès HLM qui se tenait à Marseille. Disons que le Mucem est impressionnant… tout comme le Louvre.

  1. Paris ou Berlin ?

Berlin parce que je connais un peu cette ville que je trouve à la fois très belle et surtout nettement plus accessible à la location que Paris !

  1. La ville où il faut investir ?

Je ne suis pas qualifié pour répondre à cette question.

  1. Balcon ou terrasse ?

Quand on peut avoir une terrasse, c’est mieux mais un balcon c’est déjà très bien aussi.

  1. Promoteur ou architecte ?

Architectes, que l’on a d’ailleurs soutenus à travers le collectif « Ambition Logement » lors de la présentation au vote de la loi Elan.

  1. Plan Borloo ou loi Scellier ?

La CNL est opposée à tous les dispositifs de défiscalisation, qu’ils s’appellent Borloo, Scellier ou autre.

  1. Syndic professionnel ou bénévole ?

Syndic bénévole car la gestion de la copropriété est plus transparente et c’est toujours mieux de connaitre le propriétaire de son immeuble chargé du syndic.

Un souhait pour le logement en 2019 ?

« Que 2019 soit l’année pendant laquelle nos dirigeants politiques entendent et mettent en œuvre nos propositions pour résoudre, enfin, la crise du logement dans notre pays ; pour que se loger ne soit pas un luxe mais bien un droit ! »

Pour en savoir plus

Confédération Nationale du Logement
01 48 57 04 64 – cnl@lacnl.com www.lacnl.com

11659450_1474803226145794_2502206558886542282_n

Vous souhaitez réagir ou nous contacter ? N’hésitez plus !

Bonne année 2019 !

11659450_1474803226145794_2502206558886542282_n

Vous souhaite une très belle année 2019 !

Nous vous souhaitons de très beaux projets.

Imaginez, débattez, construisez !

L’année 2019 sera certainement riche en actualités immobilières.

Pour garder la pierre à l’endroit,
retrouvez-nous très bientôt pour de nouveaux projets !

#immobilier, #acteurs, #projets, #débats, #pierre, #endroit, #logement.


Les experts de la Pierre A l’Endroit vous adresse leurs meilleurs voeux.

PHOTO Me Cyril SABATIE

Cyril Sabatié,
Avocat.

GOETHE disait « j’aime celui qui rêve l’impossible », j’adore cette situation qui ne donne pas de limite à nos attentes et désirs.

J’aimerais toutefois avoir des rêves qui se réalisent pour l’Immobilier et le Logement en France. Avec notamment moins de précarité dans le secteur du Logement, singulièrement au regard des derniers incidents qui ont endeuillé notre pays avec son habitat insalubre ou indigne.

Moins de précarité, mais également une politique du Logement qui redonne confiance aux bailleurs (juridiquement et fiscalement) afin que ceux-ci aient moins de défiance envers les locataires et que nombre de logements vacants – près de 3 millions à ce jour et plus de 300 000 supplémentaires par an selon l’Insee – puissent revenir sur le marché locatif.

J’espère enfin que l’Immobilier et le Logement seront évoqués dans le cadre du Grand Débat National, car ces sujets sont cruellement absents jusqu’à présent…

Vœux Pieux ?! J’espère que non en ce début d’année 2019 pleine d’espoir.

 

2016-07-12 21.32.12

Ghjuvan’Santu LE MAO,
Expert immobilier.

« Janvier est le mois des souhaits, des bonnes résolutions, mais aussi celui où nous présentons aux personnes qui nous sont chères nos vœux de paix, santé, bonheur, amitié, fraternité et prospérité, a Pace è a Salute comme nous le souhaitons chez nous en Corse !!!

Mes pensées vont donc d’abord naturellement à toutes les personnes qui sont dans la peine, le deuil, la maladie et dans la souffrance de ne pouvoir profiter d’un foyer leur permettant de vivre dignement.

Pour cette nouvelle année, en plus des vœux de santé, de paix, de bonheur, …, je vous souhaite à toutes et tous, que vous soyez locataire ou bien propriétaire, d’avoir la chance de vivre, dans la région, la ville ou le village que vous vous êtes choisis pour fonder votre foyer et élever vos enfants. Mais surtout de vivre dans le foyer que vous avez choisi et qui vous permettra à vous et à votre famille de vous épanouir pleinement et de profiter de la vie que vous vous êtes choisis. Aujourd’hui dans certaines régions, ce choix est devenu un luxe, que malheureusement peu de personnes peuvent encore s’offrir.

Enfin à mes Consœurs et Confrères, Experts Immobiliers, je souhaite que le travail et les efforts fournis depuis des années, par l’ensemble des organisations professionnelles signataires de la Charte de l’Expertise en Évaluation Immobilière, puissent enfin permettre à notre métier d’être reconnu à sa juste valeur et à sa juste place. »

FLC

Lionel Formentelli,
Architecte.

« 2019, une nouvelle année, de nouveaux souhaits qui, je nous le souhaite, ne resteront pas que de bonnes résolutions éphémères. En effet que souhaiter pour une nouvelle année qui puisse durer plus longtemps et plus durablement que 31 jours ?

Voici quelques vœux, sans DLC :

De la communication remplie d’intelligence naturelle en remplacement les interfaces « d’intelligences » artificielles…. », un peu moins de serveurs vocaux ou il faut taper 1, étoile, dièse, étoile, 4, les dix chiffres de son numéro… pour finalement raccrocher… avoir au bout du fil une personne et pas un être humain répétant un texte devant un écran. Décrocher son téléphone pour un message à caractère commercial avec quelqu’un du métier et pas un être humain ayant appris un texte à dire le plus rapidement possible dans la crainte de voir son « prospect » raccrocher sans même un mot. Avoir envie de parler à son interface « portail dématérialisé » plutôt que de lui indiquer le nombre de panneaux de signalisation, ou le nombre de voitures dans les 12 carrés de la photo….

Ces petits vœux qui feront de chaque jour un peu plus d’humanité avant que l’intelligence artificielle (le terme intelligence me fait rire…) nous englobe dans un monde sans âme et sans intelligence humaine »


Revivez l’année 2018 de @L_P_A_E en images !

 

 

 

Un grand merci à nos 22 professionnels interviewés en 2018 !

Retrouvez l’Envers de l’immo ici !

Si vous voulez nous contacter, n’hésitez plus !